Search
  • bleuennpuillstepha

Une Saison 2020 agitée

L'automne est déjà bien installé, et nos vies figées.

Je prends le temps de donner quelques nouvelles du marais. L'été me semble déjà si lointain !

Et quel été... traversé à bout de souffle, en équilibre fragile.

Dos bloqué et hospitalisation début juillet tandis que le premier sel arrivait. J'ai « perdu » presque deux semaines d'activité, en plein été : pas vraiment le meilleur moment, comme on dit!! Mais c'est là que tout lâche, bien sûr...

Attaquer une remise en état "à mon âge", je savais que c'était un peu risqué, surtout avec un corps peu entraîné à ce genre d'exercice!

Heureusement, précieux coups de main des ami-e-s, de la famille, des collègues de l'équipe venu-e-s me remplacer, me seconder, m'épauler, à la maison, au marais, à l'atelier, sur les marchés.

Qu'ils et elles en soient ici vivement remercié-e-s :

Pascal, Nell, Isak, Eneour, Yvonne, Bernard, Gwen, Angèle, Marco, Pascale, Claude, Eva, Tony, Pascal B, Laurent, Joël et Jeannette...







Doucement, un pas puis deux, j'ai pu reprendre le chemin du marais, de l'atelier, du marché de Kercabellec, être présente tous les jours sur mon stand.

Il a fallu aussi me résoudre à embaucher (pas vraiment prévu dans mes finances !) pour ne pas perdre ma fleur de sel. Et j'ai pu compter sur le travail efficace et minutieux de Mathias : merci à lui aussi.





La récolte n'est pas fameuse pour moi cette année : 6 à 7 tonnes de gros sel. Un peu mieux pour la fleur de sel : environ 1 tonne (deux fois plus que l'an dernier, quand même). Mais sans doute suffisante pour l'instant, étant donnée la modeste ampleur de mon projet...

Tout est aujourd'hui rentré et à l'abri.




Le marais a revêtu ses couleurs d'automne, accueilli les assauts des grandes marées d'équinoxe, de la pluie et du vent.

La fleur 2019 est entièrement vendue, c'est plutôt encourageant, même s'il est vrai que je n'en n'avais vraiment pas beaucoup (environ 400kg commercialisables). J'ai obtenu la mention Nature & Progrès cette année (visible dès à présent sur mes étiquettes de fleur de sel) . Mon atelier est presque fonctionnel, mon organisation se cale progressivement. Je fais de belles rencontres sur mon stand ou avec d'autres producteurs-rices (paysan-ne-s boulanger-e-s, fromager-e-s, éleveurs-euses).

Et je reste convaincue de ce que je fais !

Je décide de faire une pause cette année (« déjà ?!! » diront certain-e-s... ahahah) dans la remise en état de mon marais et de ne pas attaquer la 2e lotie de 14 œillets dès cet hiver. C'est sans doute plus raisonnable, pour tenir, même si cela m'oblige à atteindre moins vite une autonomie financière et l'objectif, à termes, d'une 20aine d’œillets en production de sel.

Et puis il y a tant d'autres chose à faire : travaux au marais pour affiner les niveaux, créer quelques ponts supplémentaires, participer au travail collectif, résoudre quelques problèmes de fuites, trouver des réseaux de vente et des débouchés pour mon sel, améliorer mon organisation, réfléchir à un mise en commun des outils de production et/ou de transformation avec d'autres paludier-e-s, construire la maison, accompagner les enfants qui grandissent, rester à l'écoute des désordres et des beautés du monde...

A bientôt !






30 views0 comments

Recent Posts

See All

SEL ARTISANAL DU MARAIS ROND

FLEUR DE SEL & GROS SEL, RÉCOLTÉS A LA MAIN

SALINE DE KEROMAN, KERCABELLEC, 44420 MESQUER